J’espère que mon petit guide de Madère vous aura fait découvrir cette île, ou vous aura donné envie d’y aller ! Et si vous n’êtes pas tout à fait convaincus, j’ai un dernier argument qui peut vous faire craquer (en tout cas, sur moi ça marche) : la bouffe !

Je vous propose donc une recette typique du pays, les fameux bolo do caco, ces petits pains traditionnels à la patate douce cuits sur pierre. À Madère on les trouve partout : dans des petites échoppes sur le bord de la route où ils sont utilisés pour le burger local ; on le sert aussi dans les restos pour l’apéro avec du beurre persillé ou sur les marchés. Avec le retour du soleil et des barbeuc, c’était le bon moment pour enfin tester la recette et retourner à Madère grâce à ce souvenir gourmand !

Tippy.fr - recette Bolo do Caco - Madère

INGRÉDIENTS POUR 6 PETITS PAINStippy-madere-bolodocaco-0

  • 350g de patate douce
  • 500 g de farine de blé
  • 12,5 g de levure de boulanger
  • 50 ml d’eau tiède
  • du sel

Emballez vos patates douces en papillotes pour les cuire au four (environ 45 minutes), puis écrasez-les en purée et laissez refroidir. Dans un petit bol, délayez la levure de boulanger dans un peu d’eau et ajoutez un pincée de sel. Versez la farine dans un saladier, faites un puit pour ajouter la patate douce et la levure. Mélangez bien pour obtenir une belle pâte et laissez reposer une à deux heures sous un torchon.

tippy-madere-bolodocaco2tippy-madere-bolodocacotippy-madere-bolodocaco-3Farinez votre plan de travail, divisez la pâte en plusieurs boules et aplatissez-les avec votre paume de main. Couvrez d’un torchon et laissez reposer encore 25 minutes.

Il est maintenant temps de cuire tout ça comme là-bas : sur une pierre plate posée dans le feu… Bon perso je n’ai pas de pierre plate ni de cheminée, donc j’ai cuit mes petits pains sur une plaque à pizza au barbecue. Mais dans une poêle bien chaude sans matière grasse sur vos plaques de cuisson, rassurez-vous, ça marche aussi  :)

On cuit les petits pains 15 à 30 minutes environ (selon l’épaisseur de vos pains) en les retournant souvent pour éviter qu’ils ne brûlent. Vous pouvez “sacrifier” un pain pour vérifier la cuisson et s’il n’est pas assez cuit, le remettre sur la plaque côté mie : ça croustillera encore plus !

tippy-madere-bolodocaco-6

tippy-madere-bolodocaco-7tippy-madere-bolodocaco-8

Et on les déguste comme à Madère encore tièdes avec du beurre à l’ail… et même s’ils n’ont pas la même saveur que là-bas (ouai à Lille, il n’y a ni les palmiers, ni la mer turquoise), croyez-moi, c’est un vrai régal !