Suite et fin de ce road trip sur les routes Écossaises ! Il était temps !! Ça va me faire tout drôle de ne plus faire ces petits articles parce que même si j’ai pris du temps (beaucoup de temps) à rédiger chaque partie de ce voyage, c’était à chaque fois un petit plaisir de me replonger dans les photos et de parcourir mes carnets pour relire mes notes de voyage… Mais je me console en me disant que je pourrais bientôt recommencer avec le prochain road trip en Corse – départ J-2 ! :) 

.

Après donc #1 les Borders et Édimbourg, #2 le Loch Lomond et le Trossachs National Park, #3 La route des Glen et enfin #4 l’île de Skye, je vous emmène avec nous, pour la dernière partie de notre trip, dans le nord-ouest des Highlands. Ready ?
↟↟↟

Le Loch Torridon et la péninsule d’Applecross 

 

Après le délicieux scottish breakfast de notre B&B avalé, on fait un petit stop au célèbre Elean Donan Castle qui apparait notamment dans Highlander (la référence ultime uhuh !). C’est le château le plus photographié d’Écosse car considéré comme le plus “romantique” entouré de montagnes, avec ses murs de pierres qui se reflètent dans l’eau paisible du loch Alsh…

Bon perso, ce n’est pas vraiment ce genre de paysages de carte postale qui me donne des frissons, encore moins lorsque l’on est entourés par des bus touristiques. Mais pour les férus d’Histoire, de légendes et de vieilles pierres, sachez que le château se visite (£7).

On reprend vite la route vers le nord pour se diriger vers la péninsule d’Applecross. Cette single track est l’une des plus élevées d’Écosse et au loin, un groupe de cyclistes s’apprête à entamer la montée. Tout d’abord, je me dis qu’ils sont cinglés ou alors très très motivés, puis je me rends compte que ça va être une vraie galère de les dépasser sur cette route pas très large… “Tu veux pas reprendre le volant Alex ? Non mais pour que je prenne des photos…. :D”. La route qui zigzag entre les montagnes est vraiment belle et le panorama vaut le coup lorsque l’on prend le temps de s’arrêter pour jeter un coup d’œil en arrière sur le Loch Carron.

Loch Carron - Tippy.fr

Applecross / Tippy.fr

La route se poursuit à travers les montagnes puis redescend vers le petit village d’Applecross où on s’arrête pour manger. Il fait beau et la caravane Air Stream aménagée en food truck garée au bord de la baie tombe à pic pour un fish and chips au soleil et le temps est parfait pour une courte balade le long des petites maisons blanches typiques en pierre. On continue vers le nord en longeant la côte ouest, la route est plus facile et offre des points vue superbes sur les îles Raasay et Rona et surtouuuut, on y croise nos premières véritables Highlands cow ! J’ai craqué pour la petite vache trop mimi au bord de la route, avec sa coupe de surfeur californien et sa pose impassible, tellement chou !

Highland Cow / Tippy.fr

Péninsule d'Applecross / Tippy.fr

Highland Cow / Tippy.fr

Péninsule d'Applecross / Tippy.fr

Le petit shooting de mes amies les vaches terminé, on continue la route qui serpente à travers les montagnes et le Loch Torridon apparait petit à petit…. Patiemment, à chaque lacet il se découvre un peu plus et, dans la voiture, mes “Waaaaah comme c’est beaaaaau !” s’intensifient de minutes en minutes ! Ce paysage est simplement magnifique ! Il est là devant toi, et tu te prends un baffe à chaque fois que tu lèves les yeux vers lui… Les couleurs sombres de la roche qui percutent le bleu du lac c’est vraiment magique…

Après avoir observé de loin quelques minutes les cerfs de la réserve de Rassal Ashwood à Torridon, on passera la journée à faire le tour du lac, jusqu’à Lower Diabaig à explorer avec plus ou moins de réussite sa longue plage de galets glissants, sa forêt avec ses chèvres cascadeuses et son épave de bateau… Le soleil commence à descendre il est temps pour nous de repartir pour trouver un petit coin de bivouac pour la nuit :)

Le Loch Torridon / Tippy.fr

Le Loch Torridon / Tippy.fr

Le Loch Torridon / Tippy.fr

Direction Kinlochewe, en espérant trouver un endroit un peu abrité le long de la route pour passer la nuit. On traverse la réserve naturelle du Beinn Eighe au soleil couchant, et je lui trouve des faux airs de Death Valley. Bon ok, en vrai ça n’a rien à voir, mais ces couleurs chaudes, le temps sec et le paysage désertique et la fatigue m’ont quelques secondes transporté sur

un autre continent ! La route est magnifique, on est entourés de montagnes ocres, le Beinn Eigh pointe le bout de son nez au loin et c’est face à lui, nous planteront la tente pour la première fois en Écosse (oui, il ne pleuvait pas cette soirée là et il faisait même légèrement chaud pas trop froid, wouuhouu) !

Personne à l’horizon, des montagnes partout où notre regard se pose : le spot de rêve pour la soirée ! ♡

.

Le Loch Torridon / Tippy.fr

Beinn Eighe National Nature Reserve - Tippy.fr

Beinn Eighe National Nature Reserve - Tippy.fr

Achnahaird Bay par la côte Ouest

Nous repartons au matin, encore un peu gelés de la nuit dehors, en route pour le Nord ! Ça sent la fin du voyage… Nous avions prévu de rouler au moins jusque Achnahaird, cette longue plage de sable blanc, en s’arrêtant le long de la route :) En préparant l’article aujourd’hui, je suis juste un peu déçue d’avoir ne pas avoir repéré le Glen Docherty avant de partir, il a l’air vraiment magnifique…

Si c’était à refaire, je ferais un demi tour pour y passer ! Mais ce sera pour une prochaine fois, hein ? La route par la côte est encore une fois vraiment très belle : des forêts, des lacs, la mer, des cimes enneigées et des vallées… Un beau condensé des Highlands, avec au bout du chemin, la surprise d’une belle et grande plage au pied des montagnes…

North Highlands -Tippy.fr

Achnahaird Bay - Tippy.fr
North Highlands -Tippy.fr
North Highlands -Tippy.fr

Achnahaird Bay - Tippy.fr

Achnahaird Bay - Tippy.fr

Achnahaird Bay - Tippy.fr

Old Man of Stoer

Dernier jour en Écosse… sous la pluie ! Surprenant non ? ;-) Mais on file tout droit Direction le Old Man of Stoer (à ne pas confondre avec le Storr sur l’île de Skye) presque tout au Nord du pays. Il fait froid, vraiment froid, un vent terrible et la pluie à l’horizontal nous fouette les joues, mais on est plus motivés que jamais pour cette dernière rando ! Objectif : l’aiguille rocheuse de 60m qui se détache de la falaise. Et même si nos pieds s’enfoncent dans la gadoue jusqu’aux chevilles et que les rafales de vent nous font tanguer, on tient un bon rythme pour faire l’aller-retour le plus rapidement possible (en prenant le temps de faire deux-trois photos tout de même ^^).

North Highlands -Tippy.fr -Tippy.fr

North Highlands -Tippy.fr
North Highlands -Tippy.fr

Old Man of Stoer -Tippy.fr

stoer7

North Highlands -Tippy.fr

Old Man of Stoer -Tippy.fr

Old Man of Stoer -Tippy.fr

Old Man of Stoer -Tippy.fr

Alex abandonne avant d’atteindre le Old Man, mais les sourires des gens qui nous croisent me motivent encore plus pour finir la rando ! Au bout d’une longue descente (ce qui veut dire une looongue côte à remonter !), j’aperçois la pointe du Old Man se détacher à l’horizon. Il est beau, fier au milieu des vagues puissantes qui s’écrasent sur les rochers, battu par le vent et la pluie (la neige ?). L’endroit parfait pour une photo au Pola ! Et même si les conditions climatiques ne le sont pas, je tente le coup. Je sors mon Pola, je lutte contre le vent pour cadrer, je manque de faire tomber mon sac de la falaise, le film sort sous la pluie… Je remballe tout et résultat au sec dans la voiture…

Old Man of Stoer -Tippy.fr

On prend le chemin du retour, en essayant d’éviter les énormes trous d’herbe détrempée pour ne pas se péter une cheville le dernier jour et surtout, on se dit qu’on aurait mieux fait d’acheter un kilt et que les Écossais avaient bien raison de se balader sans pantalon ! Je crois que je n’ai jamais été aussi trempée que ce jour là ! Heureusement, BONHEUR en arrivant sur le parking, une gentille dame dans son foodtruck nous propose un chocolat

chaud, supplément crème fouettée et chamallows, juste ce qu’il fallait de réconfort après ces deux heures sous la pluie… Et puis en discutant, elle nous raconte qu’elle attend là, les yeux fixés vers la mer, à guetter les baleines. Il y’a en avait quelques unes la veille, mais pas de chance pour nous aujourd’hui, pas l’ombre d’un cétacé pour notre dernière journée dans les Highlands…

 

Old Man of Stoer -Tippy.fr

On reprend le volant, déjà un peu nostalgiques de quitter ce pays… Un dernier coup d’œil dans le rétro vers ces côtes déchiquetées, mais j’ai du mal à appuyer sur la pédale pour repartir… J’aurais aimé aller encore plus au nord, jusqu’au Cape Wrath, mais lassés de la météo, fatigués par les nuits à l’étroit dans la voiture, on se dit qu’il est temps de retrouver notre home sweet home… Une longue route nous attend encore pour rejoindre Lille : 920 miles /1 480km, avec un arrêt à Stirling pour une dernière bière dans un pub écossais et à Bristol pour retrouver une amie.

Les paysages défilent par la fenêtre, les Glens et les montagnes s’effacent petit à petit pour laisser place à des prairies vertes et des pâtures, les single tracks se transforment en autoroutes…

 

Ce long voyage du retour nous laisse le temps de repenser à tous ces beaux moments, à ces paysages de dingues que je ne pensais pas rencontrer…

.

“Dis, on reviendra hein ? Oui ? Juré craché ?”

 


DORNIE > APPLECROSS > LOCH TORRIDON > ACHNAHAIRD > POINT OF STOER

227 miles / 365 km


 

.
J’ai limite la larmichette en fermant le carnet de voyage de ce roadtrip en Écosse… Mais ne vous inquiétez pas, je viendrais vite vous régaler ici avec de nouveaux souvenirs gourmands :) En attendant, c’est enfin les vacances pour Tippy (mais je ne serais jamais bien loin, rdv sur instagram !)