Bonjour bonjour ! Aujourd’hui j’ouvre enfin un nouveau carnet avec notre road trip en Écosse. Ça fait déjà 1 mois, et j’avais hâte de vous en dire plus et de partager ces jolis paysages avec vous. L’Écosse a vraiment été un gros coup de cœur, je suis (quasiment) certaine qu’il le sera pour vous aussi ;)

.

xxx

Un projet de voyage un peu fou : partir en voiture jusqu’en Écosse, rouler, rouler, rouler encore, s’arrêter là où le vent nous mène (et je peux vous dire qu’il y’en avait du vent !) et avoir la chance de s’endormir en pleine nature, de se réveiller au milieu des montagnes et des moutons. On a étalé la carte routière sur la table, parcouru les blogs et le guide du Routard et marqué de post-it les endroits à ne pas manquer. On a du faire des choix, mettre de côté Mull, se concentrer sur l’Ouest, tracer les grandes lignes et garder une part d’imprévus.

Vendredi 1er mai, il est 4h00 du matin lorsque l’on ferme enfin le coffre de notre voiture, de ce qui sera pour 12 jours sur les routes d’Écosse,  notre petite maison nomade. Depuis août dernier nous avions prévu le voyage en tente de toit, mais des retards dans la fabrication du produit nous ont forcé à revoir nos plans. Je propose : “On a qu’à louer un van ?” “euuuh, tu te vois conduire à gauche ET dans un van ?” “OK, non”. À défaut de dormir au dessus de notre voiture, nous dormirons donc dedans. J’ai un MacGiver à la maison qui a su concevoir et construire une structure modulable pour la voiture : des trappes, des rangements et en un tour de main, en baissant les sièges avant, on transforme notre petite citadine en couchette pour deux personnes. Je vous avoue que c’était un peu exigu, qu’il faisait un peu froid (j’y reviendrai), mais on l’a fait : on a voyagé en toute liberté :)

Vendredi 1er mai, il est 10h30, on monte juste à temps dans le ferry Calais-Douvres. Et c’est comme ça que commence ce road-trip. 9h de route plus tard nous arriverons à Newcastle Upon Tyne chez un copain, pour un 1er stop avant de rejoindre l’Écosse tant attendue.

Une 207, 1550 miles – 2500 km – parcourus en 12 jours, vous nous suivez ?

.

Les Scottish Borders

On repart de Newcastle direction Édimbourg en passant par la côté Est. Les paysages défilent, verdissent, se font de plus en plus vallonnés. Au loin les côtes escarpées apparaissent, les falaises qui se jettent dans la mer, les bruyères jaunes qui fleurissent un peu partout, des troupeaux de moutons sous la pluie… On est vite plongés dans les clichés Écossais !

On quitte la grande route pour s’enfoncer un peu plus vers la côte. Les petites routes cachent toujours de jolies surprises. Un premier stop à Eyemouth, une petite ville portuaire, des jolies maisons écossaises, des falaises et une plage de sable. C’est joli mais sans plus. On continue plus loin, vers St Abb’s, un tout petit port battu par les vents, perdu au bout d’une toute petite route. Il fait bien froid ici, mais les rochers sombres qui se découpent en petites criques nous attirent. Le temps de leur tirer le portrait avec mon pola, de faire un tour du port et nous voilà repartis. On n’a pas vu les manchots, on a raté le phare mais on a le smile “Ça va être canon ces vacances, je le sens !”

Tippy.fr - Road trip en Écosse #1 : St Abbs

Tippy.fr - Road trip en Écosse #1 : St Abbs
Tippy.fr - Road trip en Écosse #1 : St Abbs

Tippy.fr - Road trip en Écosse #1 : EdimbourgOn reprend la route pour Édimbourg mais avec tous ces petits arrêts, on arrivera trop tard pour avoir le temps de visiter un peu. On décide de se poser dans un pub pour la soirée, chez Pickles, certificat d’excellence TripAdvisor bien mérité ! Un super accueil de la serveuse et du patron, une déco plus que chaleureuse, de la bonne bière et des produits locaux savoureux. La plateau de fromage et les petites confitures à la tomate étaient un régal :) Après cette chouette soirée bien au chaud, il est temps de se trouver un petit coin où passer la nuit. On décide de partir sur la côte à l’est d’Édimbourg, on trouvera bien un endroit tranquille où s’arrêter.

Première nuit en Écosse dans la voiture… sous la pluie ! Après avoir failli restés embourbés dans un chemin innondé en pleine nuit (gros flip !), on fini par faire demi-tour et on trouve un petit parking près de la côte. Mais de nuit on ne sait pas vraiment où l’on s’est arrêtés. Surprise au réveil : vue sur la baie de d’Aberlady (photo ci-contre), bien jolie, même si le ciel est tout gris et qu’il pleut toujours. Un bon spot pour dormir à 30 minutes d’Édimbourg si jamais vous aussi vous voyagez en van ou voiture, hors saison, on a vu personne ici !

(Voici la position GPS : 56°00’51.4″N – 2°50’58.7″W ) (Et le petit truc en plus qui peut être utile : il y a des toilettes ;p )

Édimbourg

On repart direction Édimbourg pour faire un tour de la ville mais avant tout pour grimper Arthur’s Seat. Un ancien volcan qui surplombe la capitale à 250m d’altitude. On enfile nos chaussures de rando et les bonnets, capuches, gants, écharpe plaid sont bien en place pour aller tout là-haut. Il y a un vent de fou, qui te fait chavirer, de la pluie/neige qui fouette le visage… un réel avant goût de ce que seront ces vacances (mais on ne le sait pas encore !). La vue depuis la colline vaut le détour, Édimbourg s’étend devant nous et on aperçoit la vieille ville, dominée par son château.

Tippy.fr - Road trip en Écosse #1 : Edimbourg

Tippy.fr - Road trip en Écosse #1 : EdimbourgTippy.fr - Road trip en Écosse #1 : Edimbourg

Tippy.fr - Road trip en Écosse #1 : EdimbourgTippy.fr - Road trip en Écosse #1 : Edimbourg

Après être redescendus de notre gros rocher, direction la vieille ville d’Édimbourg, on fait des tours et des détours dans les ruelles labyrinthiques (“Ha… tiens, on est déjà passés par là non ?”) et après un déjeuner rapide, direction la nord de la ville pour faire les boutiques (soyons clairs, c’est beaucoup moins charmant mais on a quand même une jolie vue sur Old Town). Nous n’avions pas prévu de faire du shopping, mais passage obligatoire pour trouver une veste imperméable pour Alex avant de repartir (je l’aurais perdu sinon !).

Nous ne sommes pas restés assez longtemps pour que je vous livre mon avis objectif sur la ville, la pluie en continu n’invitant pas vraiment à flâner dans les rues. Mais les ruelles, les escaliers étroits, la pierre et l’architecture médiévale de la vieille ville, les pubs typiques et les coffees chaleureux, la sérénité et l’ambiance de cette capitale m’ont donné envie d’en voir plus. C’est certain, nous reviendrons ! D’ailleurs, si vous avez de bonnes adresses pour un WE à Édimbourg, je suis preneuse !

On reprend la route en milieu d’après-midi parce que ce soir on a prévu de dormir… sur les bords du Loch Lomond.
Mais ça, ce sera dans le prochain article, stay tuned  :)

.


 Newcastle > Édimbourg > Loch Lomond

240 miles / 385 km