Me revoilà enfin après une – un peu trop longue – pause dans mes articles de la Corse. Je voulais finir tout ça avant l’été mais de beaux projets de voyages se sont dessinés entre temps, et puis le boulot… Donc, trois mois après le dernier épisode (et presqu’ un an après le voyage), je ré-ouvre la page de ce carnet de route. C’est parti ?

vendredi 25 sept 2015

Sagone

Après cette rando magique jusqu’au Lac de Ninu, on décide de redescendre vers la côte ouest. Un peu fatigués, le veille on a opté pour la facilité : un camping avec pizzas au feu de bois et machines à laver. Plutôt bonnes ces pizzas. Plutôt pratique le linge propre. Plutôt impersonnel ce camping. Mais qu’importe, on ne reste pas et le matin on file vers la plage la plus proche pour tremper nos orteils, profiter du soleil, du vent qui fait valser les cheveux et déguster de merveilleuses glaces chez Géronimi, prix du meilleur glacier d’Europe, rien que ça ! Parfums miel, pistache, safran et nepita (une plante Corse aux saveurs d’origan et de menthe poivrée) : le goût du maquis dans une crème glacée !

Road trip en Corse, Sagone / Tippy.fr

Road trip en Corse, Sagone / Tippy.fr
Road trip en Corse, Sagone / Tippy.fr
Road trip en Corse, Sagone / Tippy.fr
Road trip en Corse, Sagone / Tippy.fr

Golfe d’Ajaccio

On reprend la route direction Ajaccio pour découvrir ses fameuses Îles sanguinaires, ces quatre îlots au large du golfe. Je vous avoue que nous avons été un peu déçus sur le coup. Je m’attendais à voir surgir de la mer turquoise des îles rouges, je m’attendais à de la roche comme à Piana. Alors même si le paysage est hyper joli, que la balade est sympa, que la végétation est belle, ces Îles sanguinaires – dont le doux nom avait laissé dans mon imagination des paysages éraillés et des batailles de pirates sanglantes pour un trésor – m’ont un peu laissée sur ma faim. Alors, peut-être que sommes arrivés à la mauvaise heure, et qu’un peu plus tard, le coucher de soleil aurait fait irradier les roches de milles nuances chaudes ? Amis Corses, dites-moi si les Îles sanguinaires sont vraiment sanguinaires ?

Road trip en Corse, les Îles Sanguinaires, Ajaccio / Tippy.fr

Road trip en Corse, les Îles Sanguinaires, Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, les Îles Sanguinaires, Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, les Îles Sanguinaires, Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, les Îles Sanguinaires, Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, les Îles Sanguinaires, Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, les Îles Sanguinaires, Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, les Îles Sanguinaires, Ajaccio / Tippy.fr

Coti-Chiavari

Cette petite commune au nom chantant c’est l’endroit où l’on a décidé de s’installer pour la nuit. À la lisière de la forêt de Coti-Chiavari, face à la jolie plage d’argent de Verghja. L’endroit – un parking arboré la journée – est normalement interdit au “camping” mais nous garons simplement la voiture à l’abris des arbres et demain matin nous serons partis tôt pour ne déranger personne, en ne laissant aucune trace de notre passage. Coucher de soleil rose sur la Méditerranée et baignade paradisiaque dans une eau transparente au réveil… On est décidément vraiment bien en Corse :)

Road trip en Corse, Coti-Chiavari, Golfe d'Ajaccio / Tippy.frRoad trip en Corse, Coti-Chiavari, Golfe d'Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, Coti-Chiavari, Golfe d'Ajaccio / Tippy.frRoad trip en Corse, Coti-Chiavari, Golfe d'Ajaccio / Tippy.fr

samedi 26 sept 2015

Golfe de Valinco

Après une matinée à profiter de la douceur de la mer, du sable qui colle aux orteils et des cheveux asséchés par le sel, on reprend doucement notre route pour le Sud. On emprunte les petites routes, on se retrouve dans des culs de sacs, on fait des demis-tours de l’extrême, on se retrouve dans un village vacances pour riches, on fait des détours, on file en montagne, on trouve le resto conseillé par un ami, fermé mais on découvre des paysages grandioses… La magie des road trip ♡

On s’arrête à Propriano pour un bon burger chez Mani et une tarte au chocolat-caramel à tomber ! Le ciel commence à s’assombrir alors on reprend la route direction Compomoro pour lézarder sur la plage avec un bon bouquin et écrire nos cartes postales :)

Road trip en Corse, Golfe d'Ajaccio / Tippy.fr

Road trip en Corse, Golfe d'Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, Golfe d'Ajaccio / Tippy.fr
Road trip en Corse, Compomoro / Tippy.fr
Road trip en Corse, Compomoro / Tippy.fr
Road trip en Corse, Compomoro / Tippy.fr
Road trip en Corse, Compomoro / Tippy.fr

dimanche 27 sept 2015

Sartène

Le lendemain, on reprend les petites routes de montagne (Comment ça, on s’ennuie vite au bord de la mer lorsque la montagne est juste derrière ? ^^) direction Sartène, considéré comme “la plus corse des villes corses” selon Proper Mérimée. Une jolie ville accrochée à la montagne. Une jolie place animée, de jolies ruelles dont on fait assez vite le tour avant de continuer l’aventure vers Roccapina, repérée sur une carte postale !

Road trip en Corse, Sartène / Tippy.fr

Road trip en Corse, Sartène / Tippy.fr
Road trip en Corse, Sartène / Tippy.fr
Road trip en Corse, Sartène / Tippy.fr
Road trip en Corse, Sartène / Tippy.fr
Road trip en Corse, Sartène / Tippy.frRoad trip en Corse, Sartène / Tippy.fr

Roccapina

Et oui, nous ne l’avions pas prévu sur notre itinéraire assez large mais cette carte postale d’une petite crique de sable blanc, d’une mer turquoise entourée de falaises ocres abruptes… on n’a pas pu résister :) Après 2 km de piste cabossée et quelques rayures sur la carrosserie, on trouve une plage de rêve, tout pareil que sur cette carte postale (les gens sur leurs serviettes en plus ^^). On aurait pu se poser tranquillement et profiter de la vue, du soleil, de l’eau chaude, mais on décide d’entamer une rando (en claquettes…) pour aller voir de l’autre côté, la plage plus large et moins fréquentée, seulement accessible à pieds ou en bateau.  On n’avait pas vraiment prévu qu’il faudrait 50 minutes de marche pour s’y rendre sous un soleil de plomb (le panier à pique-nique sous le bras) et lorsque l’on arrive, le temps a changé : vent de folie, nuages menaçants et même un peu de pluie… une longue plage de sable et l’eau turquoise, mais le temps du Nord, haha ! On persévère un peu avant de se rendre compte que finalement, on était mieux de l’autre côté. Le maquis pique les jambes, mais le chemin du retour est encore plus beau qu’à l’aller, offrant des points de vue sur la mer impressionnants. On profitera de la plage de Roccapina un peu plus fraiche mais avec un peu moins de monde aussi et on restera même ici pour la nuit tellement ce petit coin est canon…

Road trip en Corse, Roccapina / Tippy.fr

Road trip en Corse, Roccapina / Tippy.fr
Corse / Tippy.fr
Corse / Tippy.fr
Road trip en Corse, Roccapina / Tippy.fr
Road trip en Corse, Roccapina / Tippy.fr
Road trip en Corse, Roccapina / Tippy.frRoad trip en Corse, Roccapina / Tippy.fr

La balade sur la plage au clair de lune était tellement parfaite ce soir là… Je trouvais la lune énorme et pour cause (et ça je ne l’ai découvert que le lendemain matin dans mon flux instagram) en pleine nuit a eu lieu une éclipse lunaire couplée au phénomène de super Lune… J’étais un peu dégoutée de découvrir tout ça le lendemain seulement, alors que l’on était dans un endroit rêvé pour observer ce phénomène fascinant… La prochaine a lieu en 2033, on met un rappel dans nos agendas ? ;-)

On quitte notre petit campement pour une étape que j’attendais depuis le début de ce voyage : direction Bonifacio ♡ Mais je vous raconte tout ça dans mon prochain post :)

.