Pas trop de blabla, seulement de bonnes adresses food, décobalades & logement dans ce city guide sur Porto ! Et si vous voulez en découvrir plus sur la ville et notre voyage, hop hop, direction le premier article : Rencontrer l’âme de Porto et tomber sous son charme !

Alors, on mange où ?

Cantina 32

Rua das Flores 32
4050-262 Porto

> Découvrir

Nous avons eu un gros coup de coeur pour ce restaurant qui est presque devenu notre cantine ! Une déco dandy indus et des petites (ou grosses) assiettes à partager : on pioche, on picore, on se sert dans l’assiette de l’autre et on se lèche les doigts de trouver des produits si bien cuisinés et assaisonnés. On recommande l’assiette de calamars au beurre et le cheesecake pour le dessert.


Café Vitória

Rua de José Falcão 156
4050-315 Porto

> Découvrir

Merci à Julia & Max d’avoir partagé cette jolie adresse, que l’on vous conseille à notre tour :) Des cocktails vraiment pas chers, une sorte de fajitas végétarienne délicieuse, des pommes de terre sautées au beurre et une serveuse ultra sympa nous ont convaincu d’y retourner le lendemain pour profiter cette fois du joli patio green et de bons mojitos :)


Zénith – Brunch & Cocktail

Praça de Carlos Alberto 86
4050-158 Porto

> Découvrir

Là encore, deux fois n’ont pas été de trop pour prendre le petit déjeuner ! Pancakes, granola, jus de fruits pressés minutes, il n’en fallait pas moins pour nous convaincre. Venez dès l’ouverture (même un peu avant) pour pouvoir profiter du meilleur spot pour déguster un bon cappuccino : le canapé table basse !


Miss’Opo

Rua de Trás, 49
4050-143 Porto

> Découvrir

Miss’Opo c’est la bonne surprise, l’adresse où l’on a trouvé deux places in extremis ! Un conseil, mieux vaut réserver pour profiter du cadre brut et bohème, de cet endroit original et cosmopolite, qui mêle avec brio des ambiances bar, resto et table d’hôtes. Dans l’assiette de bonnes saveurs simples et des plats à partager, on se régale et c’est réconfortant. Si vous cherchez un logement, Miss’Opo fait aussi guesthouse et ça a l’air plutôt canon !




 

Taberna do Largo : c’est la première adresse que nous avons testée sur les conseils de notre hôte et nous avons adoré les tables à partager de ce bar à vin, l’ambiance très accueillante et chaleureuse, en toute simplicité. C’est ici que nous avons bu les meilleurs vins du séjour. Assurément LA bonne adresse pour partager un plateau de fromages et du bon vin.

Crémosi : pour les délicieuses glaces artisanales ! Elle a passé le test de la pistache/yaourt haut la main !

Bacalhau : un bon resto, des produits frais, des belles saveurs, une vue sur le Douro mais sans la foule du quartier Ribeira. Que du bon !

Majestic Café : On a détesté l’impression d’être à Disney (file d’attente, videur, touristes) mais parait-il que c’est ici que l’on trouve les meilleurs Pastéis de Nata ? Je n’aime pas forcément cette pâtisserie mais c’est vrai qu’ici on s’est régalés.

Casa Portuguesa do Pastel de Bacalhau : encore plus Disney, fuyez l’intérieur, tout est fake ! Si vous aimez vraiment le fromage coulant et que vous avez (vraiment) un petit creux on vous conseille plutôt de les prendre à emporter et d’aller les manger dans le parc juste en fac. Mais sinon passez votre chemin, j’ai personnellement trouvé ça très salé, un peu sec, cher pour l’attraction touristique.

La prochaine fois on teste : La Piada (c’était fermé ! ) // FLOW Restaurant & Bar (c’était blindé !) // Brick Clérigos  //  Quintal Bioshop (pour le goûter) //  Vinum Restaurant & Bar (pour la vue et pour déguster du Graham)

 


 

Et côté déco ?

Coração Alecrim

Tv. de Cedofeita 28
4050-157  Porto

> Découvrir

Un magasin de déco comme je les aime où l’on peut chiner des petits objets d’antiquités, découvrir des créateurs locaux et retrouver ses marques chouchoutes.



Ó! Galeria

Rua de Miguel Bombarda 61
4050-381 Porto

> Découvrir

Énorme coup de cœur pour cette galerie qui présente le travail d’illustrateurs tous plus talentueux les uns que les autres. Tous les styles de sérigraphies, lithographies, impressions, tirages originaux pour tous les goûts : je ne savais pas où donner de la tête ! J’y ai notamment découvert la patte de Chloé Perarnau, les illustrations poétiques de Tina Siuda et les magnifiques céramiques de Aitch ♡


 


On se balade où ?

Sé do Porto

Terreiro da Sé
4050-573 Porto

> Découvrir

Impossible de ne pas aller faire un tour dans le cloître de la Cathédrale de Porto. L’entrée coûte 3€ mais l’architecture romane du cloître rehaussée de ces murs entiers d’azulejos est vraiment belle.



Casa da Música

Av. da Boavista 604-610
4149-071 Porto

> Découvrir

Ce sont les stories de Juliette qui m’ont donné envie de découvrir cette salle de spectacles et j’aurais clairement dû mieux me renseigner avant de partir. Je pensais naïvement pouvoir accéder aux différentes salles et découvrir l’architecture du lieu sans difficulté, mais on s’est vite rendu compte que c’était un vrai labyrinthe ! Je crois que nous avons eu un coup de bol en tombant cette salle recouverte d’azulejos, nous avons été incapables de la retrouver par la suite ! Le peu que nous ayons vu m’a beaucoup plu, des lignes et perspectives qui donnent une vraie dynamique aux espaces de réception, mais pour découvrir les pièces cachées ou inaccessibles sans un pass, optez plutôt pour la visite guidée, c’est 7€50 (et ça évitera que votre chéri/e pète un câble pour trouver la sortie ^^).

 

 

Rua de Miguel Bombarda

Et un peu partout en ville, pour découvrir de belles œuvres de street artists ou d’illustrateurs comme celles de David Pintor, Chei ou Tina Siuda.



Capela Das Almas

Rua de Santa Catarina 428
4000-124 Porto

Passage obligé devant cette impressionnante Chapelle des Âmes dont les murs entiers sont recouverts d’azulejos d’un bleu profond. On observe la petite vie des portuenses en ce dimanche matin, les discussions-ragots à l’entrée de l’église et les prières autour d’un cierge à l’intérieur et on comprend soudainement pourquoi elle porte ce nom…



 

Jardins do Palácio de Cristal

R. de Entre-Quintas 20
4050-240 Porto

On n’y va certainement pas pour la soucoupe  métallique au milieu des jardins, mais plutôt pour pique-niquer au pied d’un arbre dans les jardins ombragés, pour retomber en enfance en rencontrant un paon, pour une petite sieste ou pour les jolies vues :)




Igreja do Carmo

Praça de Gomes Teixeira 10
4050-011 Porto

L’intérieur très rococo m’a été anxiogène mais impossible de louper l’extérieur de cette église tant elle est belle. Surprenante aussi, avec son fronton accolé à l’église jumelle dos Carmelitas Descalços. C’est la plus grande façade d’azulejos de la ville (mon objectif ne lui rendait pas un bel hommage) et ce sont ceux que j’ai le plus aimé. Les arabesques délicates, la gestion du blanc : cette façade a vraiment quelque chose en plus.


Igreja dos Clérigos

R. de São Filipe de Nery
4050-546 Porto

Nous ne nous sommes pas attardé sur le musée très axé sur les représentations religieuses (les Christ en croix me rendent toujours mal à l’aise) et l’on a préféré grimper les marches de la Tour des Clercs pour la vue sur tout Porto, des toits ocres jusqu’à la mer. (4€ l’entrée)

Pont Luíz I

Je ne sais pas si j’ai vraiment besoin de vous en parler, de ce beau pont (inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco) qui surplombe le Douro, reliant Porto à Vila de Nova de Gaia. En le voyant, on pense forcément à une construction Eifel et pour cause, c’est un disciple de l’ingénieur qui l’a conçu. On peut le traverser par le haut pour une vue incroyable sur le fleuve (au coucher du soleil c’est encore mieux) ou par le bas pour prendre toute la mesure de l’architecture. Peu importe le chemin que l’on empreinte, on découvre de nouveaux points de vue sur le quartier Ribeira et sur la ville construite sur une colline.


Foz do Douro

Comme beaucoup de monde en ce dimanche et après deux journées en ville, c’est vers la côte que l’on décide d’aller prendre une bouffée d’air salé, de vent et d’embruns. La ligne 500 du bus nous emmène jusqu’au Castelo do Queijo pour 2€ et moins de monde que le très touristique tram en bois (que l’on prendra au retour : beaucoup trop de monde pour apprécier les vieux sièges en bois et beaucoup d’irrespect). Une longue balade ressourçante le long de la côte pour sauter sur les rochers comme des gosses, ramasser du bois flotté, se laisser hypnotiser par les rouleaux des vagues et leur fracas sur la digue, observer la petite vie des pêcheurs et de leurs familles.

“Tous les jours de la semaine se ressemblent. Sauf le dimanche : le rythme est plus lent, on récure les corps et les esprits.”

Jacques Renaud


// La Gare de Sao Bento (dont je vous parlais juste ici)
// L’Église de Santo Ildefonso
// Les ruelles du quartier Ribeira & toutes les ruelles pavées de la vielle ville
// Le Miradouro da Vitoria (point de vue)
// Passeio das Virtudes (point de vue)
// Largo do Doutor Pedro Vitorino (mon point de vue préféré sur la ville ♡)



Et pour dormir ?

OPO Cathedral’s Hill

> Découvrir

L’appartement est situé à deux pas de la gare et de la Cathédrale, dans un immeuble entièrement refait qui a conservé le charme de l’ancien. Tout est clean (mais le matelas n’est pas très confortable) et l’hôte adorable nous a donné plein de bons conseils.

J’avais aussi repéré de jolies guesthouses : Rosa et al Townhouse et Miss’Opo.

Et vous pouvez aussi piocher dans ma wishlist airbnb !

J’espère que vous trouverez votre bonheur dans toutes ces adresses et si vous voulez en voir encore un peu plus, rendez-vous par ici :