Parce que parfois il y’a un peu moins de mots et simplement l’envie de partager quelques images, je reviens par ici vous parler d’un endroit que vous connaissez peut-être déjà. La mare à Goriaux, nous l’avons découverte un beau dimanche d’août 2015, souvenez-vous de cette balade dans les fougères, le pique-nique dans une barque et la fin de journée sur un ponton… Et le temps file si vite. Milles autre petites aventures nous ont tendu les bras, nous avons tardé à y trainer à nouveau nos savates et c’est lors d’un beau dimanche d’hiver, où la vague de froid était la plus saisissante que nous l’avons retrouvée.

Juste après une grasse matinée et un nettoyage de notre collection de vinyles, juste avant d’aller retrouver les copains pour l’apéro, nous avons pris le volant pour arriver tout pile à l’heure où le soleil offre ses derniers rayons. Cette golden hour si belle, celle qui réveille les visages et fait oublier tous les tracas. Nous reconnaissons ce chemin emprunté (« la dernière fois, il y’avait des mûres ») qui traverse ce terril noir planté de bouleaux et recouvert d’une toute fine couche de neige. À peine assez pour redonner le sourire (fichu réchauffement de la Planète, il est où le vrai hiver ?). Et puis tout en haut, cette vue sur l’étang, si paisible. Nous avons descendu le chemin comme des gamins, en courant vite, très vite, pour ne pas manquer le soleil. En bas, quelques promeneurs du dimanche qui comme nous, étaient venus profiter de la sérénité du lieu, des enfants qui faisaient chanter la glace et des chiens qui essayaient de ne pas glisser sur la mare dorée.

Calme, paisible, plongée dans le coma hivernal, la mare gelée nous tendait les bras. Je vous avoue que je ne faisais pas la fière les premiers instants, mais quel bonheur de se retrouver là, à une dizaine de mètres de la berge, presque seule, à guetter le soleil se cacher dans la forêt noire.

Et puis il a complétement disparu et très vite, le froid nous a saisi le cou, les doigts, les joues et les orteils nous indiquant qu’il était déjà l’heure de rentrer…

C’était un beau dimanche ♡

Un beau dimanche glacé ❄️ Click To Tweet